Al‑Anon est un enrichissement au système de soutien professionnel offert par l’assistance psychosociale

Valerie Montgomery, Conseillère et travailleuse sociale, BSW, MA, NCC, LPC
Colorado Springs, Colorado

Dans mon travail, il m’arrive souvent de suggérer Al‑Anon comme une ressource éventuelle pour un client ou un membre de sa famille parce que je ne peux pas être leur amie. Avec le soutien offert par Al‑Anon, mes clients peuvent trouver l’encouragement quotidien de personnes qui traversent des situations similaires.

Les outils et les ressources qu’Al‑Anon offre peuvent améliorer la prise de conscience que mes clients ont d’eux-mêmes et combler les besoins auxquels je ne peux répondre. Lorsqu’un client se rend à Al‑Anon, c’est une situation gagnante de part et d’autre. L’expansion du réseau de soutien est importante pour la plupart de mes clients, et Al‑Anon fonctionne de pair avec l’assistance psychosociale offerte par un professionnel.

Déterminer qui pourrait bénéficier d’Al‑Anon est un processus relativement simple. Quand je découvre des situations liées à la consommation d’alcool d’un ami ou d’un membre de la famille, je prends le temps de communiquer avec mon client pour discuter des ressources qui sont mises à sa disposition. L’expansion des ressources fait partie de mon plan de traitement pour mes clients. Leur rappeler qu’ils doivent également prendre soin d’eux-mêmes fait aussi partie de mon travail. Al‑Anon a vraiment sa place dans cette démarche et cette discussion.

Je recommande également Al‑Anon aux collègues qui me consultent au sujet d’un de leurs clients. Je pense que tous les professionnels travaillant dans le domaine de la toxicomanie, de la santé mentale ou de la santé comportementale pourraient bénéficier d’Al‑Anon dans leur réseau de références.

Al‑Anon est un programme solide, dynamique et éducatif. Les slogans sont accrocheurs et faciles à retenir. Une partie des formules que j’utilise avec mes clients provient de la documentation Al‑Anon. Le slogan « L’essentiel d’abord » m’aide à ramener les clients à l’instant présent et à aisément organiser leurs pensées. « Se hâter lentement » fait allusion à la grâce qui est nécessaire pour apprendre et grandir dans le bien-être émotionnel. « Un jour à la fois » freine les réactions impulsives et catastrophiques que certains clients devraient supprimer de leur mode de pensée. Ces expressions sont des outils de taille.

Par-dessus tout, la notion de non-jugement adaptée dans Al‑Anon, tout comme le fait de laisser à chaque personne la responsabilité de son propre cheminement nous facilite la tâche pour effectuer une psychothérapie en profondeur. Grâce au soutien qu’ils trouvent dans le programme Al‑Anon, mes clients prennent le temps dont ils ont besoin pour travailler sur les choses qu’ils doivent changer. Al‑Anon peut stimuler et aider ces personnes à maximiser leur expérience d’assistance psychosociale.