Aperçu d’un extrait

Lâcher prise du sentiment de culpabilité

Souvent ceux d’entre nous qui vivent ou ont vécu avec le problème de consommation d’alcool d’une autre personne rejettent le blâment sur eux-mêmes ou sur le buveur. « Si j’étais une meilleure épouse, il ne boirait pas. » « Si elle m’aimait vraiment, elle aurait tenu sa promesse et cessé de boire. » Lorsque nous comprenons que l’alcoolisme est une maladie progressive qui affecte aussi bien le buveur que les personnes proches du buveur, nous prenons conscience que le degré de culpabilité est aussi inexistant que si nous étions confrontés au diabète ou à la maladie d’Alzheimer. Plus nous en savons au sujet de la maladie à laquelle nous avons affaire, et plus nous sommes capables de faire des choix raisonnables dans notre façon de réagir.

Le chapitre  « Comprendre l’alcoolisme » du livre Alateen, un espoir pour les enfants des alcooliques (FB-3)  décrit comment l’alcoolisme affecte l’alcoolisme, la famille et les amis. Ce livre offre des informations de base concernant l’alcoolisme qui sont simples à utiliser et explique pourquoi Alateen peut aider.

FB30