Chercher la sérénité, et enfin la trouver!

La Prière de Sérénité est la liste d’un grand nombre de choses qui manquaient dans ma vie avant mon adhésion à Al Anon, et ma mise en pratique des Étapes : Dieu, la sérénité, l’acceptation, le courage et la sagesse.

Quand j’ai commencé à assister aux réunions, j’ai réalisé que j’étais serein à chaque réunion. Voir que certains membres étaient stoïques, calmes et aimables en dépit du chaos que l’alcoolisme avait créé dans leur vie m’a amené à penser que la sérénité était réelle et à portée de main.

 

Dans Al Anon, j’ai également appris que la sérénité ne signifie pas que les conflits n’existent pas. La vie est pleine de conflits, mais au cours de mon travail de service Al Anon, j’ai pu observer des discussions vives qui restaient pacifiques; des discussions qui tout en étant sincères, étaient aimantes et pondérées.

Refuser d’accepter les choses telles qu’elles sont est un obstacle à ma sérénité. La première Étape est le début de mon cheminement vers l’acceptation. Je dresse souvent la liste des choses face auxquelles je suis impuissant et qui rendent ma vie incontrôlable.

Avant Al Anon, je me posais de nombreuses questions concernant Dieu et la spiritualité. La Deuxième Étape m’a engagé à me concentrer sur ces questions. Après avoir écouté des témoignages de rétablissement, j’ai décidé qu’il y avait une Puissance spirituelle dans l’univers, et que si je mettais les Étapes en pratique, je pourrais établir une relation avec cette Puissance.

Pour la Troisième Étape, j’ai pris une bouffée d’air et je me suis dit : « Je suis prêt! » Lorsque j’ai peur, je récite la Prière de Sérénité; je me rappelle que j’ai remis ma vie et ma volonté aux soins de Dieu tel que je Le conçois.

J’ai tendance à être timoré – cela dans les circonstances les plus ridicules et les plus simples. Aussi, découvrir que je pouvais également être courageux a changé ma vie. Les Quatrième et Cinquième Étapes ont requis énormément de courage. J’ai pu entreprendre ces Étapes parce que j’étais parvenu à avoir confiance en mon Parrain, en ces Étapes, et en mon Dieu. Penser à tous ces témoignages de rétablissement que j’avais entendus m’a encouragé; je me suis dit : « S’ils y sont arrivés, je le peux aussi! »

Avec le courage, j’ai osé faire des choses qui m’ont beaucoup apporté. J’ai pu faire amende honorable aux personnes que j’avais lésées, m’éloigner de situations dangereuses, m’exprimer ouvertement, et parfois garder le silence. J’ai appris à vivre avec une nouvelle attitude d’esprit et à voir ce qui en résulte.

Pour moi, faire mon inventaire m’a permis de vraiment changer. C’est ainsi que j’ai commencé à comprendre la différence entre ce que je pouvais changer (ma façon d’agir et mon attitude) et ce que je ne pouvais pas changer (tout le reste). Les Quatrième et Dixième Étapes me donnent la sagesse de connaître la différence.

Pour moi, la Prière de Sérénité est plus logique quand je la lis en commençant par la fin. Si j’avais attendu d’être serein pour trouver l’acceptation, le courage et la sagesse, je serais encore misérable aujourd’hui. J’ai découvert la sérénité après avoir accepté les choses que je ne pouvais changer et avoir trouvé le courage de changer les choses que je pouvais. J’apprends ce que je peux changer ou non en faisant mon inventaire. Lorsque je continue de mettre les Étapes en pratique, cela me donne la sérénité. Anonyme

Anonyme
The Forum, octobre 2011
©Al Anon Family Group Headquarters, Inc. 2011. Tous droits réservés.