Comment l’alcoolisme affecte l’ensemble de la famille

Joe Herzanek,
Conseiller et auteur spécialiste des dépendances
Boulder, Colorado

L’alcoolisme a des effets dévastateurs sur tous les membres de la famille. Il se peut qu’ils aient vu un être cher devenir un étranger. Ils se disent : « Comment cela est-il arrivé? Pourquoi ne l’avons-nous pas remarqué plus tôt? Sommes-nous en quelque sorte responsables? Comment pouvons-nous y mettre un terme? Pourquoi cette personne refuse-t-elle de nous écouter? Ne voit-elle pas ce qui se passe? La liste est longue. Grâce aux expériences partagées par les membres Al‑Anon lors des réunions et dans la documentation, les membres de la famille apprennent qu’ils ne sont pas responsables de l’alcoolisme. Lorsqu’ils comprennent cela, ils ressentent un certain soulagement. En assistant aux réunions Al‑Anon, mes clients gagnent de la clarté et de la tranquillité d’esprit. Cela leur permet d’agir de manière positive.

Al‑Anon est un supplément qui renforce l’information que je fournis à mes clients en ce qui concerne l’alcoolisme en tant que maladie. Assister aux réunions Al‑Anon les encourage. L’importance de ce point est indéniable.

Faire ce qui est mieux (ce qui veut parfois dire ne rien faire – mais permettre aux conséquences de se manifester) est souvent un véritable défi. Comme ils vivent avec une personne alcoolique, les membres Al‑Anon aident et jouent un rôle important parce qu’ils pensent de la même façon et partagent des expériences communes.

Ceux de mes clients qui assistent à des réunions Al‑Anon en viennent à comprendre qu’ils peuvent connaître la paix en dépit des mauvais choix de leurs êtres chers. Les membres de la famille apprennent que le rétablissement est un processus qui demande du temps, qu’ils ne sont pas seuls, et qu’ils peuvent trouver de l’aide à travers le programme Al‑Anon.