Grâce à Al‑Anon une employée est de nouveau sur le droit chemin

Barbara Leach, Directrice des Services de ressources humaines
Virginia Beach, VA

En tant que professionnelle en ressources humaines, le traitement des questions sur les prestations, les retenues sur la paie, ou les congés sont l’aspect le plus simple de mon travail. Les situations les plus difficiles se présentent lorsque l’assiduité de l’employé ou son rendement au travail deviennent problématiques. Dans la plupart des cas, les préoccupations personnelles ont pénétré dans le lieu de travail, ce qui affecte la concentration et la productivité de l’employé.

Si le problème à la maison est lié à l’alcool, je sors de l’information sur Al‑Anon de mon dossier de ressources. J’explique à l’employé qu’Al‑Anon offre de l’aide et de l’espoir aux amis et aux membres de la famille qui sont affectés par la consommation d’alcool d’une autre personne. Je garde toujours de la documentation Al‑Anon, de même que le numéro de la ligne d’appels sans frais à portée de main. J’encourage l’employé à essayer au moins une réunion.

J’ai eu une expérience plaisante avec une employée qui, ayant décidé de suivre mon conseil d’assister à au moins une réunion Al‑Anon, est revenue me voir quelques mois plus tard pour me remercier de l’avoir encouragée à assister à cette réunion. Cette réunion s’est transformée en plusieurs, ce qui lui a permis de découvrir la sérénité dans sa vie. Son superviseur était par ailleurs particulièrement heureux de voir son employée retourner sur le droit chemin.