Pour les enfants adultes
Pour les enfants adultes

De nombreux membres Al-Anon sont parvenus à comprendre comment leur situation de vie actuelle a été affectée par une enfance dans le contexte de l’alcoolisme. Les grands-parents, les parents et les enfants sont tous affectés par la consommation d’alcool d’un membre ou de plusieurs membres de leur famille.

Lorsque j’étais âgée d’à peine sept ans, comme beaucoup de petites filles, j’avais l’habitude de danser avec mon père. Je posais mes pieds sur les siens et il me faisait virevolter autour de la salle. Il était grand et mince; tout le monde disait qu’il ressemblait à Bing Crosby dans sa jeunesse. Je me rappelle que je voyais le monde du haut de ses épaules. Je me sentais protégée, voire privilégiée : j’étais sa première fille.

La plupart du temps, mon père était ivre.

Mon père était un homme violent : physiquement et moralement. Ma mère ne buvait pas beaucoup, mais elle se défoulait sur moi. Je me retrouvais toujours dans les ennuis. Chez nous, les règles changeaient tous les jours, parfois plusieurs fois par jour. Par conséquent, je me retrouvais toujours dans les ennuis. Je recevais une correction de maman puis une autre de papa.