Je remets la vie de mon fils entre Tes mains

J’ai beaucoup réfléchi à la relation que j’entretiens avec ma Puissance Supérieure et avec mon fils. Voici ce que je crois que ma Puissance Supérieure me dirait :

Shelley,

Tu veux m’entendre dire que tu dois laisser aller ton fils; même si c’est ce que tu ressens, tu ne l’abandonnes pas; tu remets tout simplement son bien-être entre mes mains.

Cela n’a jamais été ma volonté de te voir diriger, guider et contrôler sa vie; c’est mon rôle à moi! Au début, ton rôle était de l’aimer, le protéger et l’éduquer et c’est ce que tu as fait. La vie de ton fils ne t’appartient pas.

Si tu veux la paix, tu dois le laisser partir. Ta volonté obstinée ne fait rien d’autre qu’entraver les projets que j’ai pour lui.

Je sais que tu ne t’interposes pas de manière intentionnelle, mais c’est pourtant ce que tu fais. Tu n’es pas omnisciente et toute-puissante; tu ne peux pas faire disparaître sa maladie. Avec ton amour seul, tu n’as pas le pouvoir de le guérir; j’en suis le seul capable!

Rassure-toi! Je me soucie du bien-être de ton fils et mon amour pour lui est supérieur à l’amour que tu peux humainement lui donner. Mes pensées, mes méthodes et mes desseins sont bien plus grands que tu peux l’imaginer. Vos vies sont si courtes, et pourtant vous perdez tant de temps à vous inquiéter et à avoir peur.

Oui, il est possible que ton fils raccourcisse sa propre vie. Ce n’est pas Mon intention, mais c’est son choix. Il doit également avoir confiance et chercher à établir une relation avec moi. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là que je peux intervenir dans sa vie. Je n’ai pas l’intention de m’imposer dans sa vie ou la tienne. Je suis plus que disposé à me manifester dans vos vies, mais seulement dans la mesure où vous me le permettez. Nous savons bien combien tu as eu du mal à me faire confiance.

Il n’y a rien que tu puisses faire pour obliger ton fils à me fasse confiance. Il doit faire cette démarche par lui-même, et c’est ce qu’il fait – du mieux qu’il peut. Je te demande donc de le laisser faire. Écarte-toi de son chemin; aime cet enfant qui est aussi le mien de la même façon que Je t’aime toi, mais laisse-le aller afin qu’il puisse découvrir qui il est vraiment (quel que soit le résultat de sa démarche).

Nous œuvrons tous deux dans le même sens! Tu peux venir à moi à tout moment pour me confier tes soucis et tes préoccupations. Je suis là pour t’écouter, comme je l’ai toujours fait. Toutefois, je peux parfois choisir le silence; c’est ma façon de t’aider à dépasser tes limites et à favoriser ta croissance.

Je sais que tu aimes ton fils, et c’est la raison pour laquelle je t’aime. Mais rappelle-toi que c’est mon enfant et que je sais ce qui est mieux pour lui. Remets-le entre mes mains, cela te libérera et tu trouveras la paix que tu recherches. Il y a tant de choses sur lesquelles tu devrais te concentrer dans ta vie. Concentre-toi sur toi et laisse-moi me soucier de ton fils!

Je t’aime pour toujours,

Ta Puissance Supérieure

Par Shelley C.
The Forum, avril 2013